Les Soldats de Salamine par Javier Cercas

Les Soldats de Salamine

Titre de livre: Les Soldats de Salamine

Éditeur: Le Livre de Poche

ISBN: 2253113565

Auteur: Javier Cercas


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les Soldats de Salamine.pdf - 31,496 KB/Sec

Mirror [#1]: Les Soldats de Salamine.pdf - 28,603 KB/Sec

Mirror [#2]: Les Soldats de Salamine.pdf - 30,221 KB/Sec

Javier Cercas avec Les Soldats de Salamine

Livres connexes

Voilà la fiction entrée dans l'histoire ou l'histoire se jouant de la fiction. À coups d'anecdotes, de tours et de détours, de propos recueillis. Des propos, des bribes que voudraient mettre à plat et à jour un jeune journaliste. La première histoire est celle de la guerre civile espagnole, tirant à sa fin, en janvier 1939. Les troupes républicaines en déroute se replient vers la France. Dans cette retraite sonnant la triste défaite, une dernière exécution massive de soldats fascistes est organisée. Parmi eux, Rafael Sanchez Mazas, écrivain réputé, l'un des fondateurs de la Phalange. Dans la débandade générale et le brouhaha de la fusillade, il échappe aux tirs croisés, se réfugie dans la forêt. Un milicien à ses trousses le retrouve réfugié dans un trou, le regarde, longuement, l'observe puis hurle : "Par ici, il n'y a personne" et s'en retourne. Mazas survivra plusieurs jours dans la forêt, se nourrissant de ce que lui donnaient les fermiers alentour. Échapper à la mort deux fois suffit pour construire une légende. Quelque soixante ans plus tard, intrigué par ce regard échangé entre ces deux hommes, le journaliste entreprend donc de reformer un puzzle éclaté. À travers ce récit, voilà la guerre civile qui remonte, avec ses lâchetés de part et d'autre. Mais, au-delà de la restitution historique, fresque formidable à la hauteur de L'Espoir de Malraux, Les Soldats de Salamine est un remarquable exercice romanesque, qui voit le narrateur se battre avec son texte, hésiter, reprendre, lutter avec ses incertitudes, ses moments de déprime, ses instants de soulagement, ses difficultés à tenir son lecteur en haleine. C'est donc tout le processus de création qui est en cause ici, avec l'air de ne pas y toucher, et qui fait de ce texte une œuvre originale, divertissante sinon ludique et puissante. --Céline Darner