Les frontières du droit privé européen / The Boundaries of European Private Law (Collection de la Faculté de Droit, d'Économie et de Finance de l'Université du Luxembourg)

Les frontières du droit privé européen / The Boundaries of European Private Law (Collection de la Faculté de Droit, d'Économie et de Finance de l'Université du Luxembourg)

Titre de livre: Les frontières du droit privé européen / The Boundaries of European Private Law (Collection de la Faculté de Droit, d'Économie et de Finance de l'Université du Luxembourg)

Éditeur: Éditions Larcier


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Les frontières du droit privé européen / The Boundaries of European Private Law (Collection de la Faculté de Droit, d'Économie et de Finance de l'Université du Luxembourg)

Situé au confluent de plusieurs logiques d’intégration, le droit privé européen déplace les frontières juridiques, que ces frontières soient spatiales ou matérielles. Son développement s’accompagne en outre d’une évolution des méthodes appliquées au droit. Le présent ouvrage analyse ces transformations.

Le degré d’européanisation du droit privé est variable selon le secteur envisagé. Discuter des frontières du droit privé européen conduit dès lors à discuter des objectifs, des obstacles et des limites de cette européanisation, tout en soulignant la relativité même de la frontière entre droit public et droit privé.

----

European private law results from the continuous interaction between different integration processes. Its expanding scope redraws the shape of many legal boundaries, be they substantive or territorial, and along with these evolutions come mutations in legal regulation. This book considers these phenomena by successively adopting a general/methodological and a specific/disciplinary approach.

The degree of Europeanisation varies depending on the legal field involved. To discuss the boundaries of European Private Law leads therefore to discuss the objectives, obstacles and limits to Europeanisation. It also underscores the relativity of the (continental) boundary between public and private law.